Arthrose de l’épaule : causes, symptômes, diagnostic et traitements

Qu’est-ce que l’arthrose de l’épaule ?

L’arthrose de l’épaule, aussi appelée omarthrose, est une usure progressive du cartilage sur les deux faces de l’articulation : la tête de l’humérus (c’est l’extrémité haute du bras) et la glène de l’omoplate (ou scapula).

Le contact direct entre ces deux faces de l’articulation induit une douleur, des craquements, une diminution de la mobilité et une difficulté à utiliser le bras.

On distingue deux grands types d’arthrose :

  • L’omarthrose centrée : lorsque la tête de l’humérus et la glène de l’omoplate se situent l’une en face de l’autre. Ici, l’articulation de l’épaule reste alignée, le cartilage a disparu, et des becs osseux (ostéophytes) apparaissent limitant alors les mouvements.
  • L’omarthrose excentrée : lorsque la tête de l’humérus est située plus haut que la glène de l’omoplate (voir radiographie ci-dessous). Ce décalage est provoqué par une rupture ancienne des tendons de la coiffe des rotateurs de l’épaule. Celle-ci entraine une ascension de la tête humérale qui vient alors s’appuyer, en haut, sur l’acromion et la clavicule.
Omarthrose excentree

Les causes de l'arthrose de l'épaule

Les causes de l’arthrose de l’épaule peuvent être nombreuses.

Dans le cas de l’omarthrose centrée, l’arthrose peut être primitive, c’est-à-dire que la cause de l’arthrose reste souvent inconnue, bien que cela puisse être favorisé par des microtraumatismes répétés ou une hyperactivité.

Elle peut aussi être secondaire (arthrose secondaire), causée par des luxations répétées, une précédente fracture, une infection ou des pathologies de la synoviales (synovites villonodulaires, ostéochondromatoses …).

L’omarthrose excentrée est secondaire à une rupture des tendons de la coiffe des rotateurs de l’épaule.

L’omarthrose inflammatoire peut s’observer dans le cadre d’un rhumatisme inflammatoire comme la Polyarthtite Rhumatoïde qui détruit le cartilage mais aussi les tendons de la coiffe.

L’âge reste l’un des principaux facteurs de l’apparition de l’arthrose de l’épaule. En effet, l’omarthrose touche majoritairement les personnes âgées de plus de 50 ans car il s’agit d’une usure progressive du cartilage. Cette pathologie est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Symptômes de l'arthrose de l'épaule

Parmi les symptômes de l’arthrose de l’épaule, on retrouve :

  • Des douleurs mécaniques (lors des mouvements de l’épaule)
  • Une perte de « souplesse » (enraidissement articulaire progressif)
  • Des craquements
  • Des blocages temporaires, en éclair, de l’articulation de l’épaule

La douleur reste le principal symptôme de l’arthrose et peut aller jusqu’à gêner le sommeil lorsqu’elle devient nocturne.

Il est important de consulter un médecin ou un spécialiste orthopédiste dès l’apparition des premiers signes pour diagnostiquer la pathologie et mettre en place un traitement (chirurgical ou non) le plus tôt possible.

Quels examens pour diagnostiquer une arthrose de l’épaule ?

La radiographie de l’épaule est le principal examen pour confirmer la présence de l’arthrose de l’épaule (omarthrose).

Cet examen va également permettre de préciser l’origine de l’arthrose, centrée primitive (omarthrose centrée) ou centrée secondaire (photographie ci dessous), ou une omarthrose excentrée.

Traitements pour soulager la douleur d’une arthrose de l’épaule

Il n’existe pas de traitement capable de guérir l’arthrose de l’épaule car l’usure du cartilage est malheureusement irréversible. Toutefois il existe des solutions pour ralentir son évolution et soulager la douleur comme :

  • Éviter ou réduire le port de charge
  • Des anti-inflammatoires et antidouleurs
  • Des infiltrations de corticoïdes dans l’articulation
  • Des injections d’acide hyaluronique pour lubrifier l’articulation
  • Des injections de concentré de plaquettes (PRP)
  • Des séances de balnéothérapie (rééducation dans l’eau chaude) pour soulager la douleur

Lorsque ces solutions et traitements médicaux ne suffisent plus à soulager la douleur, il faut envisager l’intervention chirurgicale : la mise en place d’une prothèse d’épaule. Cette opération est très efficace lorsqu’elle est réalisée par un spécialiste de la chirurgie de l’épaule. L’intervention chirurgicale a pour but de soulager la douleur, de récupérer la mobilité et l’utilisation normale du bras.

On peut avoir recours soit à :

  • des prothèses anatomiques qui restituent l’anatomie de l’épaule en cas d’arthrose centrée.
  • des prothèses inversées qui modifient l’anatomie pour compenser la disparition de la coiffe des rotateurs.
prothese epaule anatomique
prothese epaule inversee

Votre épaule vous fait mal ?
Consultez le Pr Gilbert Versier

ACTUALITÉS

Articles qui peuvent aussi
vous intéresser

Arthrose de la hanche

L’arthrose de hanche est une maladie articulaire dégénérative très fréquente correspondant à la disparition du cartilage de...

Arthrose du genou

L’arthrose est une maladie articulaire qui évolue lentement et qui mène à...

Ligamentoplastie du LCA

La ligamentoplastie du LCA est une opération mini invasive qui permet de...

Spécialités orthopédiques

Toujours traumatique, la rupture du LCA provoque des douleurs vives dans le genou...