Tour de France 2021

L’impressionnante chute du peloton

Cette année, il y a de la casse…

Dès le premier jour de course, la moitié du peloton de 184 coureurs chute. Un gigantesque effondrement causé par une spectatrice qui s’était mise en scène devant le peloton pour passer à la télévision avec une pancarte mais qui n’avait pas vu le peloton arriver à grande vitesse derrière elle. 

tour de france 2021 opi omi

Le Pr Gilbert Versier, chirurgien orthopédiste du Tour depuis onze ans, est renvoyé à sa carrière précédente de médecin militaire, quand il était général trois étoiles et opérait en Afrique, en Irak ou en Afghanistan.

« Cela ressemble à une scène de guerre, le même chaos, les mêmes gémissements, des corps partout et des machines enchevêtrées… On ne peut pas s’imaginer autant de casse. Au milieu de l’agitation, des coureurs qui se lèvent et veulent repartir, il faut repérer les cas les plus graves. En général, ce sont ceux qui sont les plus éloignés du lieu de l’accident, car ils ont été éjectés ».

Source – L’Équipe
Tour de France : énorme chute dans le peloton Gilbert Versier chirurgien orthopédiste du Tour

3ème étape : Geraint Thomas se luxe l’épaule

C’est sous une pluie battante que Geraint Thomas (Ineos), vainqueur en 2018, a chuté tout seul sur un dos d’âne. Au sol, il se plaint d’une douleur à l’épaule. Le Pr Gilbert Versier identifie tout de suite la luxation et la réduit sur place pour soulager l’athlète. Il est fort probable que sans l’intervention rapide du Professeur, Geraint Thomas aurait abandonné la course à ce moment même. Un acte maitrisé qui lui a permis de terminer l’étape.

Pr Gilbert Versier Thomas Geraint Tour de France 2021 luxation épaule

Le Pr Gilbert Versier, interviewé par L'Équipe

Dans une interview menée par Alexandre Roos pour L’Équipe, le Pr Gilbert Versier, chirurgien orthopédiste du Tour de France, raconte à quel point les cyclistes sont des durs au mal et dans quelles conditions il exerce son métier sur la course. 

Extrait de l’interview : 

Alexandre Roos : Ce Tour a-t-il été plus éprouvant que les autres ?

Gilbert Versier : Oui, mais pas par la difficulté des étapes, plus par les circonstances et les accidents qu’il y a eus. Les chutes collectives en début de Tour ont eu un impact sur les deux tiers du peloton et ça a fait le ménage finalement. J’ai l’impression que tous ceux qui sont tombés ont eu du mal à s’en remettre. Certains sont tombés deux, voire trois fois.

AR : Y a-t-il des coureurs que vous avez suivis de jour en jour ?

GV : Forcément, j’ai essayé de suivre Geraint Thomas parce que l’avoir remis sur son vélo est quelque chose de très valorisant pour moi. Et bien sûr Christopher Froome, parce qu’avec lui c’est une histoire ancienne qui remonte à sa double chute quand il avait abandonné en 2014. Il avait une fracture du poignet que j’avais immobilisée avec une petite attelle en résine assez serrée. Je lui avais dit qu’avec une fracture comme ça, il pouvait tout à fait poursuivre. Le lendemain je l’avais vu et il m’avait dit “ça va aller”. Malheureusement, jour de pluie, il tombe et il se casse l’autre côté. 

AR : Vous parliez de Geraint Thomas. Pouvez-vous nous raconter votre intervention ?

GV : Quand on est arrivés sur lui, il était assis, il avait tous les signes de la luxation de l’épaule, avec la tête en avant sortie de l’articulation, avec un gros creux. Je l’ai allongé pour pouvoir le relâcher et le décontracter. Il était incapable de faire le moindre mouvement. Je lui ai fait les manoeuvres de réduction assez classiques, je lui dis de bien se relâcher, je lui explique ce que je vais faire, la traction sur son bras qui va partir tout doucement en rotation et que s’il se relâche bien il n’aura pas de douleurs. À partir de ce moment-là, la douleur disparaît à 90%. Là, il s’en rend compte, il commence à mobiliser son épaule et prendre conscience que la tête a réintégré sa place, il remonte sur son vélo et il part. Dans des conditions lambda, quelqu’un qui vient avec une luxation de l’épaule on l’immobilise trois semaines le code au corps. 

AR : Est-il stressant de devoir pratiquer une réduction de luxation à même le sol, au milieu du ballet des coureurs et des véhicules ? 

GV : Ce qui perturbe beaucoup, c’est que la priorité, c’est la course, de remonter sur le vélo. Ce qui est difficile, c’est qu’il puisse reprendre la route sans lui faire prendre des risques démesurés. 

AR : Les cyclistes ont l’air d’être faits d’un autre bois…

GV : Leur tolérance à la douleur est exceptionnelle, alors que dans les autres sports, la blessure est synonyme de sortie du terrain. Pourquoi ? Peut-être la nécessité de revenir dans le peloton et de se faire soigner ensuite, le collectif, mais aussi probablement parce que le vélo entraîne une décharge d’adrénaline très importante. Quand on rpile à 60-70km/h, on doit avoir les surrénales complètement pressurisées et cela doit éliminer une partie des douleurs, ou en tout cas l’analyse de la douleur par le cerveau n’est pas la même. 

AR : Quand il y a une grosse chute collective dans le Tour, on parle parfois de scène de guerre. Cela est-il exagéré ?

GV : Cela n’a rien à voir, on dit ça parce que c’est la confusion. Plutôt qu’une scène de guerre, c’est une scène d’attentat. On arrive dans un endroit où tout autour est normal, et là on tombe sur des vélos cassés de partout, des casques, des lunettes, des bidons qui sont sous les vélos, c’est un méli-mélo incroyable. Il y a souvent plusieurs blessés, comme sur une scène de guerre, mais cela s’apparente plus à un attentat car c’est quelque chose de subi. Une scène de guerre est plus préparée, là c’est inattendu. 

L’interview complet est à retrouver sur le site de l’Équipe.

Pr Gilbert Versier interview L'Équipe Tour de France 2021

Le Tour de France 2021 en images

Julian Alaphilippe et Gilbert Versier au Tour de France 2021

Pr Gilbert Versier avec Julian Alaphilippe.

Pr Gilbert Versier Thomas Geraint Tour de France 2021 luxation épaule

Pr Gilbert Versier en train de réduire la luxation de Geraint Thomas.

Tour de France 2021 l'Equipe

L’Equipe – Meurtris jusqu’à Paris.

Tour de France 2021 l'Equipe

L’Equipe – Actualité Tour de France 2021.

Tour de France 2021 medecin

L’Equipe – Tour de France, une médecine de guerre.

Tour de France 2021 chutes

Chute grave au Tour de France 2021.

ACTUALITÉS

Articles qui peuvent aussi
vous intéresser

Spécialités orthopédiques

L’arthrose de l’épaule, aussi appelée omarthrose, est une usure progressive du cartilage sur les deux faces de l’articulation...

Arthrose de la hanche

L’arthrose de hanche est une maladie articulaire dégénérative très fréquente correspondant à la disparition du cartilage de...

Arthrose du genou

L’arthrose est une maladie articulaire qui évolue lentement et qui mène à...

Ligamentoplastie du LCA

La ligamentoplastie du LCA est une opération mini invasive qui permet de...